Cervelas à l’alsacienne

Un jour, une amie alsacienne m’a dit : « dans mon cerveau il y a des poneys et des pénis ».

Je n’ai pas pu me retenir de dessiner ça, l’image était trop belle…

Du coup, nous avons là des bites qui jouent aux cartes et des licornes qui picolent (les poneys c’est sooooo 2011)

Publicités