Orphée aux enfers

Je ne sais pas si c’est parce que c’est Pâques, mais un petit Orphée aux enfers de Offenbach est bien agréable ce soir.

Et tant qu’à faire dans le domaine du retour à la vie des macchabées,  je saurais que trop vous conseiller l’air des fossiles dans le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s