Panache

Le dernier acte de Cyrano de Bergerac restera toujours un petit morceau de formidable.

CYRANO, […]

Arrachez! Il y a malgré vous quelque chose

Que j’emporte; et ce soir, quand j’entrerai chez Dieu

Mon salut balaiera largement le seuil bleu,

Quelque chose que sans un pli, sans une tache,

J’emporte malgré vous,

Il s’élance l’épée haute.

et c’est…

L’épée s’échappe de ses mains, il chancelle, tombe dans les bras de Le Bret et de Ragueneau.

ROXANE, se penchant sur lui et lui baisant le front.

C’est?…

CYRANO, rouvre les yeux, la reconnaît et dit en souriant.

Mon panache.

 

 

Ah oui, pardon, à la fin le héros meurt. Spoiler.

Orphée aux enfers

Je ne sais pas si c’est parce que c’est Pâques, mais un petit Orphée aux enfers de Offenbach est bien agréable ce soir.

Et tant qu’à faire dans le domaine du retour à la vie des macchabées,  je saurais que trop vous conseiller l’air des fossiles dans le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns.